Le village de Bagodine

Situation géographique et rappel historique

La République Islamique de Mauritanie est située entre le 15ème et le 27ème parallèle Nord et couvre une superficie de 1.030.700 km².

Elle est limitée au nord par le Sahara Occidental et l'Algérie, à l'est par le Mali, au sud par le Mali et le Sénégal et à l'Ouest par l'Océan Atlantique.

Bagodine est situé à 370 km au Sud-est de Nouakchott (capitale de la Mauritanie), à 72 km de la ville de Boghé, à 25 km de la ville de Kaédi.

Le village de Bagodine a été fondé en 1905. Il se trouve dans la wilaya (région) de Brakna. Il dépend du département de M’BAGNE.

La population mauritanienne est estimée selon  l'Office  National des Statistiques (O.N.S.) à 3 270 065 habitants en 2007.

Les différentes ethnies sont: les Maures, les Peulhs, les Soninkés et les Wolofs. 

On trouve aussi les Bambaras à l’est de la Mauritanie. Ils ne sont pas répertoriés officiellement comme une composante à part entière. Ils sont comptabilisés dans les autres composantes auxquelles ils se sont mélangés.

Aspects socio- démographiques

La circonscription communale de Bagodine compte 6 villages dont la population est estimée à 10.730 habitants en 2007.

  • Bagodine
  • Beïdiya
  • Fondou
  • Woloum Hatare
  • Rouffi Awdy
  • Léwé

La population du village de Bagodine, proprement dite, est estimée à plus de 5000 habitants.

Deux ethnies sont présentes :

  • Les Halpoular’ens représentent 95%
  • Les Maures représentent  5% de la population totale;

Aspects socio-économiques

A Bagodine on trouve une diversité de groupes socioéconomiques :

  • Des agriculteurs
  • Des éleveurs
  • Des artisans
  • L'activité économique dominante reste l'agriculture. Elle est pratiquée sur les terres de Walo (cultures de décrue) et celles de Diéri (cultures sous pluies).

Les défis que doit relever le village de Bagodine

Depuis, sa création Bagodine Yakaré Belgique, asbl,  ne cesse d’apporter son soutien aux difficultés que traverse le village. Avec l’appui de ses partenaires, Bagodine Yakaré Belgique, asbl  se bat  pour relever ensemble les défis forts manifestes. Nous continuons à  chercher également d’autres partenaires et  de bonnes volontés qui sont prêtss à nous accompagner.
Les défis sont nombreux et variés, mais nous ne pouvons citer que ceux liés  au volet social : l’eau, la santé et l’éducation :

L’eau

Le village Bagodine est approvisionné par un réseau d’adduction d’eau. Ce dernier  a une capacité très limitée pour subvenir les besoins de la population en eau. Seulement 1/3 des ménages bénéficie d’un approvisionnement d’eau suffisant. Les 2/3 restants éprouvent d’énormes  difficultés pour se ravitailler en eau. Les causes sont multiples. Les réseaux d’installations peu appropriées. La population de Bagodine est confrontée à une faible pression d’eau liée à la motopompe et à la capacité de stockage du château d’eau. Cette situation oblige les ménages à utiliser les eaux de puits.
 

Santé

La population de Bagodine est en augmentation constante, mais les infrastructures sanitaires et le personnel médical souhaité ne suivent pas. Notre centre de santé n’a qu’une infirmière et une aide soignante. Une situation très précaire à l’image du 21ème siècle. Non seulement, nous n’avons pas d’ambulance pour des cas d’évacuation urgente mais aussi pas de médicaments disponibles pour les malades. Il faut se déplacer à des kilomètres pour se ravitailler en médicaments, ce qui n’est pas sans conséquence pour les malades.
Les cas de maladies sont encore beaucoup plus fréquents  pendant les saisons de pluie où nous assistons à la prolifération des moustiques et une augmentation de paludisme liée aux piqûres des moustiques. Les malades sont tels que, certaines interventions peuvent  se faire à même le sol.
 

Education

Les écoles secondaire et primaire de Bagodine souffrent d’un manque d’infrastructures  pour faire face à l’augmentation de la population très jeune et en âge d’être scolarisé. Un nombre d’élèves très pléthorique par classes. Une situation difficile pour le suivi des élèves par les enseignants.
Malgré, ces difficultés, nous arrivons quand même autant que faire se peut à satisfaire certaines demandes. Mais le rythme ne suit  pas la demande. En 2012, Bagodine Yakaré Belgique a réussi à envoyer du matériel scolaire : des bancs, des chaises et des fournitures scolaires. Ceci n’est qu’une goutte d’eau dans l’océan car les besoins sont immenses.
Bagodine Yakaré Belgique continue à se battre pour avoir une bibliothèque accessible à tous pour pouvoir motiver les élèves et rehausser leur niveau qui est en constante baisse.